Escapade romantique en Guadeloupe : idées et conseils pour un séjour inoubliable à deux

Toubana Romantique

Si vous êtes à la recherche d’une destination pour une escapade romantique, choisissez la Guadeloupe.

Cet archipel propose une multitude d’activités qui conviendront à tous les couples. La beauté des paysages apportera une touche magique à votre romance et constituera un fond idéal pour vos photos souvenirs.

Réservez votre séjour à La Toubana Hôtel & Spa, le seul établissement cinq étoiles des Îles de Guadeloupe, et découvrez nos recommandations pour faire de votre lune de miel ou de votre anniversaire de mariage un moment inoubliable.

Une promenade au lever du soleil

Programmez une sortie matinale en amoureux pour atteindre le sommet de la Pointe des Châteaux à Saint-François. Les belles couleurs des premières lueurs du jour vous feront vivre des instants féeriques et vous pourrez admirer un magnifique panorama sublimé par les teintes variées qui changent au fur et à mesure que le soleil se lève.

Dîner au coucher du soleil au bord de la mer

Venez un peu plus tôt au restaurant Le Grand Bleu pour admirer un beau coucher de soleil avant de commander votre diner. Nos tables sont installées dans un cadre exceptionnel au bord de la piscine et face aux eaux turquoise de l’océan. Nous servons des spécialités locales et des plats à base de fruits de mer. Vous passerez des soirées inoubliables.

Diner romantique Guadeloupe

Randonnées en amoureux en pleine nature

Vivez une expérience unique en programmant une randonnée à travers une végétation luxuriante constituée de belles plantes et d’arbres tropicaux. Vous verrez des montagnes volcaniques et une grande variété d’espèces animales terrestres et aquatiques. Vous serez agréablement surpris par toutes les découvertes qui vous y attendent et par les paysages époustouflants qui seront des toiles de fond inédites pour vos photos.

Massage et moments de détente au Spa La Toubana

Après l’effort, réservez des soins et un massage en duo au Spa. Profitez de tous les services proposés pour prendre soin de vous et pour vous détendre. Vous apprécierez le professionnalisme et la cordialité de notre équipe.

Spa Romantique Toubana

Location de bateau privé pour découvrir les îles de la Guadeloupe

Une sortie en mer ou une petite croisière pour découvrir l’archipel guadeloupéen vous permettra de renforcer les liens et de passer des instants inoubliables. Vous pourrez faire de la plongée ou du snorkeling pour voir les animaux marins dans leur environnement naturel.

Il est également possible de jeter l’ancre pour profiter des plaisirs balnéaires ou pour visiter des villes à Marie-Galante, à la Désirade ou aux Saintes. Pendant votre passage, faites du shopping dans les marchés locaux : vous trouverez des idées cadeaux pour vos amis et vos proches. Rapportez des produits et des articles exotiques pour leur faire plaisir.

Visite du Jardin botanique Deshaies et baignade à la rivière

Le Jardin botanique Deshaies est l’endroit idéal pour découvrir la diversité de la faune et la flore tropicales. La fraicheur des eaux douces vous assure un bien-être intense et vous permet de vous rafraichir judicieusement après une randonnée ou lorsqu’il fait très chaud. Vous pouvez ensuite finir votre journée avec une note gourmande. Payez vous un bokit antillais ou un angoulou, avec une glace au coco au bord de la mer pour vous régaler en admirant un bau coucher de soleil.

Jardin Botanique Guadeloupe

Une journée pour découvrir l’histoire et la culture guadeloupéenne

Si vous aimez les découvertes historiques et culturelles, prévoyez des visites à deux des plantations de cacao et de café, de distillerie ou de forts coloniaux. Vous pouvez également vous inscrire à des ateliers pour apprendre une danse traditionnelle à deux.

Quelles que soient les activités qui vous conviennent pour votre voyage de noces ou pour un séjour en amoureux, vous trouverez ce qu’il vous faut en Guadeloupe.

Les incontournables de la culture guadeloupéenne : nos évènements traditionnels

Nichée au cœur des Caraïbes, la Guadeloupe est bien plus qu’une destination touristique. C’est un véritable creuset de cultures, où se mêlent histoire, traditions et festivités. Parmi les nombreux trésors de notre île, La Toubana Hôtel Spa est fière de vous parler des événements traditionnels qui occupent une place centrale dans notre vie. Suivez-nous à la découverte des incontournables de la culture guadeloupéenne, des fêtes et des célébrations qui rythment la vie des habitants et charment nos visiteurs.

Le Carnaval : une explosion de couleurs

Impossible de parler de la culture guadeloupéenne sans évoquer son célèbre Carnaval. C’est l’évènement le plus important de l’année. Il donne lieu à 2 mois de festivité, allant du premier dimanche de janvier jusqu’au mercredi des cendres.

Carnaval

Pendant cette période, l’île se métamorphose en un immense théâtre à ciel ouvert. Il s’y déroule des défilés, des danses et des spectacles hauts en couleur. Les rythmes endiablés des groupes à pied et des fanfares donnent vie aux rues. Les masques du Carnaval sont très élaborés, et pour cause : les défilés sont une tradition très importante. Pour cette occasion, les participants revêtent leurs plus beaux costumes, magnifiés par des masques impressionnants, souvent inspirés de la mythologie, de l’histoire ou de la culture locale.

En outre, il n’y aurait point d’évènement sans une figure emblématique : Vaval, Roi du Carnaval et véritable symbole de cette fête populaire. Vaval est représenté sous la forme d’un immense mannequin en papier mâché richement décoré. À la fin du Carnaval, Vaval est traditionnellement brûlé lors d’une cérémonie appelée « mise à mort de Vaval », qui symbolise la fin des festivités et le début du Carême. Il est le symbole vivant de la créativité, de la vitalité et de l’identité culturelle de la Guadeloupe pendant cette période festive.

C’est l’ensemble de ce folklore qui vous transportera dans un tourbillon de joie et de bonne humeur. Le Carnaval de Guadeloupe est une expérience sensorielle à vivre au moins une fois dans sa vie.

Pâques en Guadeloupe : une fête empreinte de tradition

Pâques est une fête religieuse très importante en Guadeloupe et c’est aussi le deuxième évènement le plus important de l’archipel. Les célébrations débutent dès le Vendredi Saint avec la procession du Chemin de Croix, suivie par la messe de la Vigile Pascale le samedi soir.

Mais c’est le dimanche de Pâques qui revêt une importance particulière. Ce jour est marqué par la dégustation du crabe en calalou ou en matété, un plat traditionnel incontournable. Les tables se parent aussi de mets tels que le jambon de Pâques, les boudins créoles et les délicieux gâteaux au chocolat.

C’est aussi un moment de grande convivialité durant lequel les touristes et les habitants se réunissent sur la plage pour partager des moments uniques autour de pique-niques animés. Venir à Pâques en Guadeloupe, entre Mars et Avril, est la promesse d’une expérience inoubliable.

La Fête du Crabe de Morne à l’eau : une célébration gourmande

Cette année, la Fête du Crabe a fêté ses 32 ans ! Durant cet événement qui a lieu du 15 au 31 Mars, les restaurants, les marchés et les stands de rue proposent une multitude de créations culinaires mettant en vedette le crabe, le crustacé emblématique des eaux guadeloupéennes. Elle offre aux habitants et aux visiteurs l’occasion de déguster une variété de plats délicieux. Matété de crabe, balaou frit accompagné de sauce chien ou encore acras de crabe seront au menu et vous permettront de découvrir toute la richesse et la diversité de la cuisine guadeloupéenne. Les célébrations s’accompagnent aussi de concours de cuisine et d’animations musicales pour offrir à tous une expérience immersive et inoubliable !

Fête du Crabe Incontournable Guadeloupe

La Toussaint : honorer les ancêtres et perpétuer les traditions

La Toussaint est un temps fort de la vie des Guadeloupéens qui a lieu au mois de novembre. C’est une célébration durant laquelle on rend hommage aux ancêtres et où l’on commémore la mémoire des défunts. Pour l’occasion, les cimetières se parent de fleurs, de bougies et de décorations colorées.

C’est surtout l’occasion de perpétuer les traditions ancestrales telles que la préparation du pain-dépouille, une délicieuse pâtisserie à base de manioc et de coco. Venir à la Toussaint en Guadeloupe est une excellente idée pour découvrir cet événement. Si vous cherchez un cimetière à visiter, ne manquez pas celui de Morne-à-l’Eau, renommé pour son architecture singulière et ses monuments en damier noir et blanc.

La Fête des Cuisinières à Pointe-à-Pitre : un hommage à la cuisine créole

Lorsque le mois d’août pointe son nez, la Guadeloupe se pare de saveurs et de couleurs pour célébrer la Fête des Cuisinières. Cette tradition séculaire, dont aura lieu la 108ᵉ édition cette année, rend hommage aux femmes guadeloupéennes.

Les rues se transforment alors en véritables festins à ciel ouvert, où les plats traditionnels créoles rivalisent de générosité et de finesse. De succulents mets tels que le colombo de poulet, le blaff de poisson et les acras de morue sont préparés avec amour et partagés dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Fête Cuisinières Incontournables Guadeloupe

La Fête des Cuisinières est un véritable hommage à la culture antillaise de l’île. Si vous réservez votre séjour pendant le mois d’août, c’est une manifestation à ne manquer sous aucun prétexte.

Vous l’aurez compris, les événements traditionnels de la Guadeloupe sont bien plus que de simples festivités. Ils sont le reflet vivant d’une culture riche, vibrante et colorée. Ces festivités sont incontournables dans la culture guadeloupéenne et sauront enchanter votre séjour. Laissez-vous emporter par la magie de ces traditions séculaires et réservez vos vacances sans attendre !

Les 10 choses incontournables à faire dans les Îles de Guadeloupe

Si vous envisagez de visiter les Îles de Guadeloupe lors de votre prochain voyage, vous allez adorer ce coin de paradis ! Plages paradisiaques, paysages naturels à couper le souffle, cascades entourées de forêts luxuriantes et de villages authentiques, les Îles de Guadeloupe aux Antilles françaises est l’endroit idéal pour un séjour de rêve. Les activités et visites à planifier sont nombreuses. Voici pour vous, une petite sélection des incontournables à faire dans les Îles de Guadeloupe.

L’îlet du Gosier : plage et farniente

S’il y a un endroit en Guadeloupe qui ressemble à un véritable petit paradis, c’est bien l’île de Gosier. C’est une petite île Robinson Crusoé avec des palmiers, une petite plage de sable blanc, des eaux turquoise incroyablement claires, et le deuxième plus vieux phare de Guadeloupe, construit en 1929.

Îlet gosier

Par temps clair, les couleurs de l’île sont spectaculaires. Le phare rouge de l’île du Gosier marque l’entrée de Pointe-à-Pitre, un port riche en coraux. Avec ses cocotiers, ses eaux cristallines et ses plages de sable fin, l’île du Gosier est visitée par les touristes en semaine et les familles guadeloupéennes le week-end.

Port-Louis : un joli village de pêcheurs

Loin des grandes stations balnéaires, le village de pêcheurs de Port-Louis enchante par son calme et sa nature authentique, plages sauvages et mangroves en toile de fond. Les voyageurs à la recherche de sable blanc sont à proximité de la plage du Souffleur, bordée de cocotiers et surplombant des eaux cristallines.

Port Louis

Port-Louis est aussi le point de départ pour découvrir les mangroves, un écosystème étonnant où les mangroves peuplent les eaux saumâtres des zones humides. Il existe des sentiers avec des promenades en bois pour vous emmener au milieu de cette incroyable jungle. Enfin, ne manquez pas le cimetière marin de Port-Louis, ses tombeaux décorés de coquillages et les cabanes colorées de la ville de Port-Louis.

Morne-à-l’Eau : un cimetière unique au monde

Découvrez dans les Îles de Guadeloupe l’un des cimetières les plus célèbres et les plus insolites au monde, sur la commune de Morne-à-l’Eau, à l’ouest de Grande Terre et à 15 km de Pointe-à-Pitre. Construit comme un amphithéâtre, le cimetière du Morne-à-L’Eau abrite de superbes tombes en damier recouvertes de tuiles noir et blanc.

Cimetière Morne à L'eau

Petit village avec ruelles, caves en forme de maisonnettes, escaliers et balcons, Morne-à-l’Eau est de plus très photogénique. Si vous êtes en Guadeloupe le jour de la Toussaint, ne manquez pas de visiter le cimetière de Morne-à-L’Eau. Durant cette période, des bougies sont allumées sur les tombes et les familles viennent rendre un dernier hommage dans une ambiance festive.

Carnaval de Guadeloupe : une tradition haut en couleur

Pour toutes les Îles de Guadeloupe, c’est le moment fort de l’année. Authentique institution des Antilles, ce moment festif, ludique et coloré mettra de l’ambiance dans vos vacances. Le carnaval de Guadeloupe dure deux mois, du premier dimanche de janvier jusqu’au mercredi des Cendres, date à laquelle le roi du Carnaval est incinéré.

Carnaval

Avec des costumes extravagants, de la musique et des danses entraînantes, le Carnaval de Guadeloupe est l’occasion de s’immerger dans la culture guadeloupéenne et de faire la fête jour et nuit. Au son des tambours, des maracas ou des synthétiseurs, divers groupes et défilés déambulent dans les rues de Basse-Terre, Pointe-à-Pitre, Bouillante et Saint-François.

De grands défilés avec de magnifiques chars y sont organisés. Des défilés et des concours ont lieu chaque week-end, et le carnaval du Mardi Gras atteint son apogée lorsque la Reine et le Roi Vaval participent aux différents défilés.

Le Grand Cul-de-sac marin : un patrimoine naturel exceptionnel

La Réserve Naturelle Grand Cul-de-sac marin est l’un des lieux les plus importants à visiter lors de votre séjour dans les Îles de Guadeloupe. D’un côté se trouvent de très grandes mangroves et une série d’îles inhabitées, entourées d’une longue barrière de corail. Imaginez plonger dans un lagon paradisiaque sur un banc de sable peu profond qui abrite des milliers d’espèces marines.

Désigné réserve mondiale de biosphère par l’UNESCO, ce lieu magique se visite en bateau ou en catamaran. Le programme vous fera traverser les mangroves le long de la Rivière Salée qui sépare les deux îles de la Guadeloupe, découvrir l’île de Caret et profiter de la baignade et du snorkeling dans les eaux cristallines du Grand Cul-de-sac marin.

Route de la Traversée : découvrez toute la richesse de Basse-Terre

La route de la Traversée est une route de montagne longue de 17 km qui traverse Basse-Terre d’Est en Ouest. Elle serpente à travers une forêt tropicale et traverse plusieurs sites importants, dont le parc zoologique, le parc botanique, la cascade aux écrevisses, la Maison de la Forêt et son sentier de découverte. Ce décor forestier luxuriant est parsemé de 2 700 espèces de plantes à fleurs, dont 300 espèces d’arbres, 250 espèces de fougères et environ 100 espèces d’orchidées.

Route de La Traversée

Plongée sous-marine : le plus bel aquarium du monde

Votre première plongée sous-marine dans les îles Guadeloupe est une expérience inoubliable, car les eaux guadeloupéennes regorgent d’une incroyable biodiversité, avec une variété impressionnante de poissons tropicaux, de coraux colorés, de tortues de mer, de raies, de requins, etc. Vous trouverez également un large éventail de sites de plongée adaptés à tous les niveaux, notamment des récifs peu profonds, des épaves ou encore des grottes sous-marines.

Réserve Cousteau

La clarté sous-marine des îles de Guadeloupe, généralement excellente, permet de profiter de la beauté des fonds marins. Même pour les débutants, sachez que les conditions de plongée dans les Îles de Guadeloupe sont idéales, avec des températures douces toute l’année et peu de courants forts.

L’usine Beauport : tout savoir sur le sucre

L’usine était autrefois un immense complexe sucrier, mais elle a fermé ses portes en 1990. Depuis, le site a trouvé une nouvelle vocation en accueillant le musée de la Canne à Sucre de Guadeloupe. Il donne un aperçu pédagogique du long processus de production du sucre. Une petite voie ferrée traverse ensuite les anciennes terres agricoles de l’usine. Non loin se trouvent de belles plages comme la plage du Souffleur et la plage de l’Anse-Bertrand.

Musée Canne à Sucre

Survol en hélicoptère : des merveilles, vu du ciel

Lors de votre séjour dans les Îles de Guadeloupe, vous pourrez explorer les îles en hélicoptère. Une belle façon de découvrir la beauté des paysages guadeloupéens. Vous verrez des cascades, une forêt tropicale, des plages de sable blanc et des montagnes aux sommets enneigés.

Hélicoptère Guadeloupe

Vous pouvez également survoler les eaux peu profondes et les récifs coralliens qui entourent les îles. Le vol en hélicoptère vous permet de voir, dans sa globalité, toute la beauté de l’archipel et le découvrir sous un angle différent. Une expérience à vivre absolument !

Gastronomie guadeloupéenne : le délice des papilles

Comme les autres îles des Antilles, la gastronomie guadeloupéenne est excellente. Aucun voyage dans les Îles de Guadeloupe n’est complet sans essayer les fameux acras de morue, un beignet de morue épicé souvent apprécié à l’apéritif. Autre spécialité, le poulet boucané, poulet recouvert de canne à sucre et grillé, se retrouve partout dans les villages le long de la route et se déguste avec du riz et de la sauce chienne.

Accras de Morue

Si vous aimez les fruits de mer, essayez les moules et les crabes. Pour les spécialités sucrées, ne manquez pas le tourment d’amour, une petite tarte à la confiture de coco et à la crème pâtissière.
Côté boissons, le rhum est un incontournable bien sûr, mais sous toutes ses formes : cocktails, planteurs, punch aux fruits maison, punch au thé, etc.

La découverte de la gastronomie des Îles de Guadeloupe est une expérience gustative incontournable. Mille couleurs et parfums vous attendent pour savoir apprécier une vraie cuisine locale riche en saveurs.

Surf, plongée, voile… : les meilleurs sports nautiques à pratiquer en Guadeloupe

Surf Pro Guadeloupe

La Guadeloupe propose de nombreuses activités pour les familles, pour tous les âges et tous les goûts. Sa position insulaire offre notamment un environnement propice aux sports nautiques. Les eaux chaudes de l’archipel guadeloupéen sont un réel terrain de jeu.

Plongée sous-marine en quête des tortues marines, kitesurf en explorant le lagon de Sainte-Anne ou planche à voile à Saint-François, un moment de bonheur vous attend sur les fonds marins cristallins du Grand Bleu guadeloupéen !

Plonger dans les plus beaux fonds marins du monde

La plongée sous-marine en Guadeloupe est une expérience unique. La Guadeloupe, qui abrite la réserve Cousteau, possède un large éventail de sites de plongée. La vie marine guadeloupéenne est également très diversifiée, avec des poissons tropicaux, des tortues marines, des raies.

Plongée Guadeloupe

Toute l’année, les eaux tempérées des Caraïbes sont incroyablement limpides. Une vingtaine de clubs de plongée proposent des cours d’initiation, de baptême et de certification. Les épaves, les raies au sud de Grande Terre, les canyons sous-marins de la Désirade et les baleines qui transitent par le canal des Saintes en mars et avril sont des spectacles à ne pas manquer.

La Guadeloupe abrite également cinq des sept espèces de tortues marines du monde. Elles font partie intégrante du patrimoine naturel de la Guadeloupe. L’archipel des Saintes est également l’endroit idéal pour découvrir les fonds marins. La baie de Terre-de-Haut est l’une des plus belles baies du monde. Que vous soyez plongeur débutant ou confirmé, vous pouvez explorer presque tous les sites de plongée en Guadeloupe.

La planche à voile sous les tropiques

La planche à voile en Guadeloupe peut se pratiquer toute l’année.

Planche à Voile Guadeloupe

De juillet à novembre, les vagues tropicales déferlent. La houle et les vents sont plus forts qu’à d’autres moments de l’année, ce qui en fait un défi intéressant pour les véliplanchistes confirmés.

Le reste de l’année, les alizés sont idéaux pour les inexpérimentés et les novices, car les vents sont doux et les vagues ne sont pas violentes. La Grande Terre est un spot reconnu en Guadeloupe. De nombreux clubs proposent des locations de matériel et des cours pour tous les niveaux. La Guadeloupe, en particulier Saint-François, accueille également des compétitions de planche à voile.

Le kitesurf pour des sensations fortes

Le kitesurf est possible en Guadeloupe toute l’année, mais la meilleure période pour pratiquer se situe entre novembre et juin. La Guadeloupe possède de nombreux spots de kitesurf avec des conditions adaptées à tous les niveaux. Les écoles de kitesurf proposent des cours pour débutants ou des séjours pour les plus confirmés.

Le kitesurf se pratique principalement sur la côte sud de Grande-Terre. L’endroit le plus connu se situe à Sainte-Anne sur la plage de Bois-Jolan. Si vous souhaitez admirer un magnifique spectacle de voiles, c’est le lieu idéal.

Le kitesurf se pratique également beaucoup à proximité des îles telles que la Baie des Saintes, Marie-Galante et autour de l’île de Caret dans le Grand Cul-de-sac Marin.

Le surf à la perle des Antilles

La situation géographique de la Guadeloupe en fait l’un des meilleurs spots pour affronter les vagues. Nichée entre la mer des Caraïbes et l’océan Atlantique, l’île regorge de spots de surf de renommée mondiale. L’un d’eux est le spot de Moule. Ce spot de surf se trouve sur la côte atlantique et le vent souffle si souvent que vous êtes presque certain de pouvoir attraper une vague.

Surf Guadeloupe

À proximité de ce spot de surf, se trouve celui de l’anse Salabouelle, un autre endroit avec des vagues quasi-permanentes. Les surfeurs débutants peuvent aussi profiter de vagues plus tranquilles, comme à Port Saint-François. Dans ce dernier, les vagues forment une ligne droite assez douce, offrant la possibilité de surfer en toute sécurité.

Quel que soit votre niveau, laissez-vous envoûter par la pratique du surf en Guadeloupe, qui vous fait balancer entre les vagues et le ciel sous le soleil des Caraïbes pour un maximum d’adrénaline.

Grand Cul-de-sac Marin : un trésor écologique au cœur des Caraïbes

Grand Cul-de-Sac Marin

Le Grand Cul-de-Sac Marin est une réserve naturelle classée par l’UNESCO comme Réserve Mondiale de la Biosphère. On y trouve plusieurs écosystèmes importants tels que les mangroves, les forêts marécageuses, les herbiers marins, couvrant une superficie d’environ 15 000 hectares, mais également des récifs coralliens d’environ 40 km de long aux fonctions écologiques très importantes.

Une biodiversité à protéger

Diverses visites sensibilisent à la conservation du Grand Cul-de-sac Marin, un lieu où coexistent de nombreuses espèces. De plus, la réserve est complétée par des récifs coralliens, eux aussi protégés. Cependant, il est possible de voir environ 900 espèces de flore et de faune à l’état sauvage. Vous avez ainsi la possibilité d’apercevoir des coraux, de nombreux mollusques et crustacés, des poissons et des oiseaux tropicaux.

Le Grand Cul-de-sac Marin compte également de nombreux îlets paradisiaques. Seule l’île Caret peut être amarrée. Son nom vient de la tortue qui s’y reproduit.

Ilet Caret

Une réserve naturelle exceptionnelle

Le Grand Cul-de-sac Marin qui relie le nord de Basse-Terre et le nord Grande-Terre, comprend une zone classée réserve naturelle depuis 1987. Ces zones sont classées « Zones humides d’importance internationale pour les oiseaux aquatiques » par la Convention de Ramsar depuis 1993 et font partie depuis 1994 de la réserve de biosphère de l’Archipel de la Guadeloupe.

La Réserve fait partie intégrante du Parc National de la Guadeloupe depuis 1991 et comprend six secteurs du lagon. La création de la réserve vise à protéger les écosystèmes fragiles et la biodiversité. L’un des objectifs est de permettre à tous les animaux de cette région de vivre et de se reproduire paisiblement.

Faune Grand Cul-de-Sac Marin

Côté terre, les zones de mangroves sont de véritables lieux de reproduction pour une riche faune d’oiseaux marins résidents et migrateurs, 255 espèces de poissons, tortues, coquillages, crustacés et reptiles.

Côté océan, 50 espèces de coraux servent de sanctuaires et de lieux de reproduction. Certaines îles du lagon sont totalement exemptes de présence humaine. C’est le cas des îlets Carénages, de l’îlet blanc ou encore de l’îlet à Fajou.

Un aquarium grandeur nature

Un grand récif corallien de 25 km de long qui complète le Grand Cul-de-sac Marin fait de cet espace unique une véritable pépinière de vie aquatique. En raison de l’excellente biodiversité de la région, le fond marin regorge de nombreuses espèces de poissons.

Tortue Caret

La tortue de mer Caret, très fertile, qui est en danger critique d’extinction, se reproduit sur les plages de l’île à divers moments de l’année. Non seulement les oiseaux, mais aussi les crabes, les mollusques, les étoiles de mer et les concombres de mer vivent ici.

Une flore luxuriante, calme et sereine

L’écosystème du lagon et la biodiversité qui en résulte sont si riches qu’ils constituent un atout majeur de la Réserve Naturelle du Grand Cul-de-Sac Marin, dont l’équilibre assure la pérennité des espèces végétales et animales. Ainsi, la végétation tropicale et les plantes rares composent encore la flore de cette île enchanteresse.

Les saveurs inoubliables des Îles de Guadeloupe

Gastronomie Créole

La cuisine guadeloupéenne et plus largement la cuisine Créole prônent le métissage. Cette cuisine traditionnelle mêle les saveurs des quatre coins du monde. Amérindiennes, africaines, européennes ou encore indiennes, les plats revendiquent un côté souvent épicé et généreux.

Ce beau mariage de savoir-faire et des parfums de voyage qui s’en dégagent laissent des saveurs inoubliables et propres à la culture gastronomique guadeloupéenne.

Plats traditionnels guadeloupéens pour réveiller vos papilles

Nul doute que la cuisine traditionnelle guadeloupéenne vous emmènera dans un voyage culinaire inoubliable.

Les langoustes sont les vedettes de la cuisine guadeloupéenne. Elles foisonnent dans les eaux de l’archipel et se servent en général avec une sauce épicée. Les ouassous sont, aussi, très souvent dégustés et appréciés par les Guadeloupéens. Il s’agit de grosses crevettes vivant en eau douce. Enfin, le crabe, servi farci, est l’autre star de la cuisine locale parmi les autres coquillages et crustacés comme les burgots, les palourdes ou les bulots.

Les autres plats typiques qui vous laisseront assurément un goût inoubliable sont nombreux. Le blaff, un court-bouillon dans lequel sont cuits du poisson et des fruits de mer, le matété, le ragout de cabri ou de poulet ou encore le colombo sont autant de plats qui donnent à la gastronomie guadeloupéenne une particularité de saveurs uniques et délicieuses. L’ensemble de ces plats sont fréquemment accompagnés d’un gratin de légumes aux parfums locaux, comme l’igname ou le giraumon.

Les desserts guadeloupéens au menu

blanc mangé coco

Le Blanc-Manger coco est le meilleur dessert de Guadeloupe. Ce délicieux mélange de vanille et de noix de coco vous ravira. Le Tourment d’Amour est aussi l’un des desserts les plus exotiques. Mais pour rendre votre séjour encore plus dépaysant, dégustez les ananas, fruit de la passion et noix de coco. Vous pourrez également goûter un punch, spécialité locale aux fruits exotiques.

Rhum et multiples saveurs

Tipunch

Au-delà des mille et une saveurs que contient la cuisine guadeloupéenne, le rhum est un symbole fort de l’archipel en termes de saveur.

Le planteur, célèbre cocktail traditionnel, est une boisson à base de sucre, de citron, de fruits exotiques et du réputé rhum fabriqué naturellement dans les distilleries de Guadeloupe. D’autres aliments comme le cacao, la cannelle, le sirop de canne à sucre, et la vanille font aussi partie de la culture et du patrimoine gastronomique guadeloupéen.

L’île de la désirade, pour les amateurs de tranquillité et d’authenticité

Baie-Mahault

La Désirade est l’une des cinq îles qui composent l’archipel guadeloupéen. Elle se situe en bordure de la Grande Terre (en face de la Pointe des Châteaux en Guadeloupe). L’île est calme et non urbanisée. Sa simplicité caractérise l’île. Si vous avez envie de découvrir l’archipel de Guadeloupe, loin de l’agitation du tourisme de masse, la Désirade possède un charme fou. Une île aux multiples atouts qui attirent les amateurs de tranquillité et d’authenticité.

Plages de carte postale à la Désirade

Baignade, farniente et cocotiers, voici ce qui vous attend sur les merveilleuses plages de la Désirade. En arrivant sur l’île, vous entrez au petit port de Beauséjour, la principale ville de l’île. Vous serez immédiatement émerveillé par la beauté sauvage du lieu et son côté vraiment pittoresque. La plage est la plus grande de l’île.

Anse Souffleur
Anse Souffleur

La plage du Souffleur est une autre plage sublime aux allures de carte postale. Rangées de cocotiers, eaux turquoises et sable fin vous attendent. Son nom fait écho à son exposition aux vents de l’Atlantique.

Les panoramas d’exception de la Désirade

Les vues spectaculaires de Notre Dame du Calvert sont peut-être les plus belles de l’île. Le panorama est absolument exceptionnel. Il domine toute la partie ouest de l’île et surplombe la Pointe des Châteaux et la Grande Terre, Sainte, Marie-Galante et la Dominique.

Cette vue imprenable s’étend jusqu’à la Martinique par temps clair. Une table d’orientation vous guide à travers les emplacements de chaque île. Le village de Beauséjour en contrebas, les lagons et les récifs coralliens rehaussent ce panorama.

À la pointe ouest de l’île, la Pointe des Colibris, est l’endroit où il faut se rendre pour profiter des plus beaux couchers de soleil. Les eaux de la mer des Caraïbes et de l’Atlantique se rencontrent ici. Les vagues viennent se fracasser sur les rochers donnant un spectacle grandiose sous un magnifique soleil crépusculaire en ligne d’horizon.

La Désirade ou la richesse biologique naturelle par excellence

Lors de votre visite, vous serez surpris par la diversité des animaux et des plantes que vous découvrirez. L’iguane des Petites Antilles est l’espèce la plus célèbre de l’île. En voie de disparition, vous pourrez le voir évoluer et l’admirer dans son milieu naturel.

Les cabris, lièvres dorés, petits crabes terrestres rouges et oiseaux marins font également partie intégrante de la faune à la Désirade. L’île a la particularité d’abriter plus de 270 espèces d’oiseaux marins.

Jardin Botanique

Vous pourrez découvrir l’ensemble de cette faune atypique, plongé dans une flore exotique aux mille couleurs où se côtoient les bougainvilliers, les hibiscus, les orchidées et autres frangipaniers. Les doux parfums et la beauté inégalée de cette flore vous rappelleront combien vivre à la Désirade est un bonheur de chaque instant.

Fabrication du rhum de Guadeloupe : entre culture et tradition

rhum guadeloupe

Quand on évoque les Îles de Guadeloupe, on pense aux cocotiers, aux plages de sable fin et aux eaux turquoise. Mais, on oublie facilement l’une des spécialités historiques de l’île : le rhum. Pourtant, il fait partie intégrante de la culture créole locale. De nombreuses distilleries produisent encore de l’alcool de grande qualité. Ce n’est pas un hasard si la Route du Rhum passe par les Îles de Guadeloupe.

La tradition du rhum aux Antilles

Le rhum de Guadeloupe et des Antilles est aussi appelé « rhum z`habitant« . En Guadeloupe, sont produits deux types de rhum. Le rhum agricole issu de la canne à sucre doit être distingué du rhum industriel, fabriqué à partir de mélasse. Le rhum industriel est plus couramment produit dans les pays à prédominance anglo-saxonne et espagnole.

Les Antilles, la Martinique et d’autres territoires français sont engagés dans la production de rhum à partir de pur jus de canne à sucre. Ce type de processus a une histoire remontant au 18e siècle. Le terroir guadeloupéen offre de nouvelles saveurs à la production locale de rhum : ananas, noix de coco, banane. Par ailleurs, le rhum est aussi largement utilisé pour le ti punchs, mojitos, pina coladas et autres cocktails des Antilles françaises.

Les étapes de la récolte à la maturation

Pour faire pousser la canne à sucre, la lumière du soleil, le sol et l’eau, et beaucoup d’eau sont indispensables. La canne à sucre est récoltée, broyée, le jus est fermenté et le vin est distillé pour produire du rhum.

culture canne a sucre

La canne à sucre est broyée dans un moulin et le jus, aussi appelé Vesou, est extrait et acheminé vers des cuves de fermentation. La fermentation s’effectue alors à l’aide de levures. Les sucres du jus sont transformés en alcool lors de la macération. Après avoir traversé une colonne de distillation, l’alcool est alors raffiné par un processus d’évaporation et prend les caractéristiques du rhum. Enfin, selon le type de rhum souhaité, une partie de l’alcool est placée en vieillissement. Les rhums millésimés peuvent ainsi vieillir plus de 50 ans.

rhum cave vieillissement

Rhum de Guadeloupe : une indication géographique protégée

La particularité du rhum guadeloupéen de type agricole (ou rhum Guadeloupe) est son arôme unique, associé à la délicatesse de la canne à sucre des îles de Guadeloupe. Depuis 2015, le rhum des îles de Guadeloupe a décroché le titre d’Indication Géographique Protégée (IGP). Ce label indique que le rhum de Guadeloupe est fabriqué exclusivement à partir de sucre de canne et non de mélasse.

L’Archipel des Saintes : un paradis aux Caraïbes

Les Saintes

De l’autre côté de l’Atlantique, au cœur des Caraïbes, au sud-ouest des Îles de Guadeloupe se trouve Les Saintes, un petit archipel de 13 km². Ici, le temps a suspendu son vol, cédant sa place à la détente, au bien-être et la douceur de vivre. Un cadre paradisiaque qui vous enchantera à coup sûr !

Sports nautiques, faune et flore : le royaume des îles des Saintes

Ce paradis tropical propose de nombreuses activités nautiques et abrite parmi les plus belles baies du monde. Elles offrent une vue magnifique sur les îles environnantes, Marie-Galante et La Dominique non loin de là. Le climat tropical chaud et les faibles précipitations de l’archipel le rendent populaire auprès des sportifs de tout niveaux.

Les plages des Saintes sont toutes superbes, et la plage de Pompierre, sur la commune de Terre-de-Haut, est sans nul doute la plus exceptionnelle. Un sable fin, des eaux turquoises, limpides et d’une rare clarté, la plage de Pompierre ombragée par des cocotiers semble sortir d’un paysage de carte postale.

Pompierre Les Saintes

Protégé du vent et avec une eau peu profonde, à l’embouchure de la baie, l’endroit est parfait pour les familles. Dans une eau à 27° C, et après avoir enfilé votre masque, vous découvrirez la richesse des fonds marins antillais et la variété incroyable des poissons tropicaux des Caraïbes.

Les randonnées dans l’Archipel

Les plus sportifs pourront se dégourdir les jambes jusqu’au sommet de Chameau. Haut de 304 mètres, c’est le point culminant de l’île des Saintes. Cette randonnée dure environ 3 heures et 30 minutes et vous offre une vue imprenable sur la baie.

La baie de Marigot, possède des sentiers de randonnée plus accessibles. Une excursion qui vous amènera à travers les frangipaniers pour arriver sur les hauteurs de l’île. Vous aurez alors une vue imprenable sur la mer des Caraïbes.

Une journée à Marie-Galante, l’île aux cent moulins

Face à La Toubana Hôtel & Spa se trouve Marie-Galante, l’île tranquille et authentique de l’ensemble de l’arc des Petites-Antilles.

Là-bas, les champs de canne à sucre s’étendent à perte de vue, les plages paradisiaques se succèdent, la faune et la flore sous-marines surprennent… Bienvenue sur l’île aux Cent Moulins, prénommée aussi la Grande-Galette, qui vaut le détour pour un voyage riche en découvertes.

Une île authentique :

Beaucoup voient Marie-Galante comme la Guadeloupe « d’antan ».  La vie y est préservée et la ruralité y est conservée. Venez sillonner la route du littoral où vous croiserez ces cabrouets, des charrettes en bois tirées par des bœufs…

Marie-Galante marque par ses sites naturels tel que Gueule Grand Gouffre, un gouffre à ciel ouvert creusé par la mer. La beauté du site est exceptionnelle.  Si vous recherchez un spot pour une petite pause farniente, vous avez l’embarras du choix. L’Anse Canot, la Plage de la Feuillère, la Plage du Vieux Fort… elles s’étendent à perte de vue.

C’est aussi et avant tout l’île de la culture du rhum ! En vous baladant à travers les champs de canne à sucre, vous tomberez sur l’une des trois distilleries encore présentes sur l’île. Lors des dégustations, ne soyez pas surpris, le rhum de Marie-Galante est réputé comme étant le plus fort de toutes les îles de Guadeloupe, pas moins de 59°…

La visite de l’île se termine par l’Habitation Murat, ancienne maison coloniale, abritant aujourd’hui un écomusée. Entre calme, paradis et authenticité, venez apprécier la beauté de Marie-Galante, une île hors du temps.