La Toubana Hôtel & Spa, en route vers la 5e étoile

Avant d’être l’un des hôtels les plus chics des îles de Guadeloupe,  La Toubana Hôtel & Spa s’est construite au fur et à mesure  sous l’impulsion d’une famille de passionnés. Depuis plus de trente ans, de père en fils et de parents à enfants, le clan  s’attèle à satisfaire la clientèle avec sincérité, goût et raffinement.  Une cinquième étoile fera de ce lieu magique le premier hébergeur  de cette gamme de la destination.

Dans les années 50, Robert Vial Collet, Savoyard d’origine, arrive en Guadeloupe en bateau. Il y rencontre une belle Guadeloupéenne, Michèle, qui deviendra son épouse et la mère de ses trois enfants. Cet homme visionnaire achète dans les années 70 les terrains où sera construite La Toubana. À l’époque, son beau-père lui explique qu’il fait une grave erreur car il faut acheter de la terre à « cannes » ou à « bananes », mais certainement pas une falaise rocailleuse ! En 1984, l’hôtel ouvre finalement ses portes avec 18 « petites cases » 2 étoiles. En 2005, la famille décroche une troisième étoile, puis une quatrième en 2012. Il est ensuite exploité par son fils Patrick et son épouse Corinne, qui eux-mêmes passent le flambeau à Chloé et Aston, leurs enfants, aujourd’hui en charge du lieu.

À La Toubana, chaque bungalow est niché dans son petit cocon entouré de végétation. Tous sont dotés d’une belle terrasse avec vue imprenable sur la mer. À l’intérieur, les persiennes laissent passer la lumière tout en créant une atmosphère paisible et englobante. Les parties communes restent dans le même état d’esprit, cosy, chic tout en gardant l’esprit créole. Le restaurant et le bar se situent au niveau de la piscine à débordement. De là-haut, la vue sur Marie-Galante et la plage de la Caravelle est imprenable.

Deux restaurants, deux ambiances. L’un en bord de mer, à côté de la plage, l’autre perché côté piscine. Chaque année, que ce soit pour l’un ou pour l’autre, les cartes sont revues mais les plats iconiques, comme la langouste grillée, restent ! Chaque plat est imaginé et concocté en fonction des produits saisonniers qui sont choisis chez des petits producteurs. Du local, du frais, du typique !

Les villas ont été construites et rajoutés au complexe hôtelier en 2014. Totalement indépendante de la partie bungalows, on y trouve 3 luxueuses villas et 12 suites dont 2 avec piscines. En faisant appel à l’architecte Guy Benoist et à la décoratrice Muriel Chabernaud, l’âme du lieu et son cachet typique ont été préservés, sans aller vers un style trop moderne. La disposition des chambres permet une indépendance totale. Chacun circule facilement dans cet espace aéré et lumineux. Au petit matin, le spectacle sur la mer et le chant des oiseaux promettent une journée des plus douces. Tout en préservant la luminosité extérieure, les stores apportent une sensation agréable et tranquillisante. Loin du monde extérieur et de l’agitation, le corps se relaxe sous les jets des douches à l’italienne. Un véritable cocon de bonheur à partager à plusieurs.

Totalement rénovée, la nouvelle réception… et le sourire radieux du personnel… donnent envie de s’y attarder. Et qui de mieux que des locaux aguerris pour appréhender l’île et peaufiner son séjour ? Côté beauté, le spa s’est doté d’un accueil, d’une salle de repos, de nouvelles cabines et de vestiaires tout neufs. Au niveau de la plage, la digue est devenue une plage en soi. Paréos, petites tuniques, pochettes, une boutique pratique a été également ouverte.

« Quand on loue une villa à La Toubana, on a aussi bien accès à l’intégralité de l’hôtel, au ménage quotidien, au chef en villa si on le souhaite, au spa, à la piscine, aux services de plage. L’équipe s’arrange toujours pour réaliser vos souhaits, dans la limite du raisonnable. Vous voulez un majordome, un cours de yoga, un chef, un massage, un cours de natation… tout est possible », explique Chloé. Quand le rêve devient réalité…

Faustine François

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *